Zed Yun Pavarotti - Grand Zéro (2018) (Flac 16Bits/44,1 kHz)

Téléchargement & Détails

Téléchargement Anonyme

Nous vous recommandons fortement l'utilisation d'un VPN pour télécharger vos torrents en toute sécurité & anonymat :

Accéder au VPN
Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (16 bit) Web Album Hip-Hop Rap
Seeders 2 Leechers 0 Complétés 1
Informations Voir les informations
Fichiers 18 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler


Grand Zéro
600x600-000000-80-0-0.jpg
information_musique.png
Artiste : Zed Yun Pavarotti

A seulement 21 ans, Zed Yun Pavarotti sort son quatrième projet, Grand Zéro, sur le label Jeune à Jamais. Anciennement Zed, le rappeur stéphanois a mué pour devenir le Yun Pavarotti. En s’affiliant à cette légende qu’il apprécie, il assume son envie de pousser la voix pour faire de « l’opéra autotuné ». Accompagné de son collectif, POSA (avec Osha, Klë, Sahad et Anubis), avec cette mixtape il marque l’avènement du Grand Zéro. Le Grand Zéro est l’incarnation du raté qui a l’espoir de devenir le meilleur ; c’est le vautour qui vole plus haut que les aigles, mais ne graille que des carcasses… C’est celui qui n’a pas les aptitudes d’un chanteur d’opéra, mais veut chanter comme Pavarotti.
Comme un écho au mouvement d’émancipation que connaît le rap, par rapport aux barrières qu’il avait lui-même érigées, Zed Yun Pavarotti assume son envie de faire des tubes. Admiratif d’Erasme et Prévert, il secoue la tête sur du métal durant le collège, avant de se plonger dans le rap au lycée. C’est à cette période qu’il écrit des rimes, tout en étant fasciné par Ulysse. Bac L oblige, Zed attache de l’importance aux textes et aime jouer avec les mots en ajoutant une bonne dose d’ironie.
Avec Le Matin en guise d’introduction, le duo nous embarque dans son univers : Osha délivre une instrumentale lente, aérée et ponctuée d’une mélodie aigüe renforçant le côté aérien. Dessus Zed déroule un long couplet en jonglant entre phrases incisives, images fortes et déclarations d’amour aux femmes. Le Yun poursuit sur sa lancée sur le reste du projet en cultivant un egotrip efficace. Ses tournures de phrase et sa dérision apportent de la chaleur aux ambiances mélancoliques délivrées par le chef d’orchestre. Souvent, en une phrase, il peut évoquer une image et plusieurs sens.
Zed Yun Pavarotti ne se limite pas à l’enchaînement de punchlines. Il peut lui arriver de parler d’amour sur des morceaux entiers comme L’airet Le Paon. D’ailleurs, sur le second, Osha et lui brouillent encore davantage les frontières entre chanson et rap, que sur le reste de la mixtape, et prouvent qu’ils ont le potentiel pour faire des tubes. Pas avare, Zed laisse son compère de POSA, Prince Sahad, prendre le contrôle sur le titre Abîmes. La transition parfaite pour que le Zed mette plus le côté Yun que Pavarotti en avant. Après « l’opéra autotuné », place au « rap de chambre, de chambre d’hôtel en désordre après la visite de Keith Richards et concert de groupies », bien que les apparitions de Klë permettent de renouer avec le premier. Sur l’instru de Le goût, moins planante, au rythme plus marqué, Zed enchaîne les punch’ avec un ton hautain assumé. Mêlé à son goût pour le second degré, il offre un egotrip à son paroxysme comme sur Ulysse et Chupachups.

Durée : 52min 56s
Label : Zed Yun Pavarotti/Jeune à Jamais
Date de sortie : 09 Février 2018
Plus d'information sur deezer : http://www.deezer.com/album/55752762
Liste des pistes

- Le matin (2min 52s)
- Le Yun (3min 35s)
- L'huissier (3min 18s)
- Le paon (3min 0s)
- L'air (3min 10s)
- Grand soleil (3min 18s)
- Abîmes (3min 20s)
- Le goût (3min 26s)
- Le grand zéro (3min 21s)
- Ulysse (2min 28s)
- Le pistolet (3min 37s)
- Chupachups (2min 32s)
- La fenêtre (2min 54s)
- Le décor (4min 15s)
- La mousse (4min 0s)
- Milkshake (3min 50s)

information_upload.png
Codec audio : FLAC 16 Bits
Taille : 338 Mo
Échantillonnage44,1 kHz
information_download.png
Nom de la release : Zed Yun Pavarotti - Grand Zéro (2018)  (Flac 16Bits/44,1 kHz)
logo.png

Commentaires

Derniers commentaires

Aucun commentaire à afficher